TRAITEMENT DU DIABÈTE ET DES CANCERS PAR DU GLUCOSE

TRAITEMENT DU DIABÈTE ET DES CANCERS PAR DU GLUCOSE

Gửi bàigửi bởi admin » Chủ nhật Tháng 7 26, 2020 6:23 pm

TRAITEMENT DU DIABÈTE ET DES CANCERS PAR DU GLUCOSE
(PARTIE 64)
En prenant du glucose, on peut traiter le diabète et les cancers, alors les méthodes de traitement actuelles de la médecine occidentale et orientale sont-elles bien fondées ?

Définition du Diabète
La médecine occidentale et orientale identifient le diabète comme une maladie dont les signes sont les 3 Excès :
Soif excessive, obligeant à boire beaucoup, c’est l’assoiffement
Faim excessive, mange beaucoup sans grossir, c’est l’amaigrissement
Miction excessive, avec présence du glucose dans l’urine, c’est la glycosurie

Traitement symptômatique selon les 2 médecines
La soif et la glycosurie sont des états aigus, quand les 3 Excès cessent, on cesse le traitement. La médecine orientale ne mentionne nulle part la chronicité du diabète, donc il n’y a pas de traitement approprié, sur une longue période. Les traitements continuels peuvent aggraver la maladie, en rendant un Excès de plus en plus en Excès, et une Insuffisance de plus en plus en Insuffisance, pouvant entrainer la mort de la personne.

1. La médecine orientale fait fausse route en ne traitant que l’assoiffement
- L’Excès de chaleur à l’Élément Feu (cœur), selon le cycle de domination, va dominer le Métal (poumons) donnant de la sécheresse à la gorge et la soif, et selon le cycle d’engendrement, va fournir de la chaleur à la Terre (estomac), les aliments sont brûlés et non transformés en nutriments, conduisant ainsi à de l’amaigrissement (mange beaucoup sans grossir).

- L’Excès de chaleur à l’Élément Terre (estomac), selon le cycle de domination va dominer l’Eau (reins-vessie). L’Eau affaiblie, ne peut plus dominer le Feu, le trop de chaleur au Feu va dominer en retour l’Eau via le cycle de révolte, surchauffant ainsi les urines, les mictions et le besoin de boire sont plus fréquents pour dissiper la chaleur au corps et aux poumons. Le Métal, étant faible, ne nourrit pas l’Eau.

L’équilibre entre les 3 Éléments consécutif se fait automatiquement grâce aux cycles de domination, d’engendrement et de révolte.

Traitement de la soif aux 3 foyers: supérieur, moyen, inférieur

Foyer supérieur: Excès de chaleur à 3 Éléments consécutifs Bois-Feu-Terre
La chaleur du foie (Bois) se transmet au cœur (Feu), ensuite à l’estomac (Terre), les aliments sont brûlés, ne sont pas nutritifs, conduisant à l’amaigrissement et à la mort. Le rétablissement de l’équillibre se fait automatiquement par les cycles de domination et d’engendrement. Le foie (Bois), ne transmet pas l’Excès de chaleur au cœur (Feu)mais va dominer l’estomac (Terre). La Terre affaiblie, va accepter l’Excès du cœur (Feu), ainsi le cœur (Feu) ne va plus dominer les poumons (Métal). La baisse de la chaleur aux poumons baisse la soif. Au cas où les Éléments ne sont plus capables de se réajuster, le médecin devrait baisser l’Excès de chaleur de l’Élément du milieu , c’est à dire le Feu (cœur) par acupuncture ou massage des points d’acupuncture......

Foyer moyen: Excès de chaleur à 3 Éléments consécutifs Feu-Terre-Métal
La chaleur du cœur (Feu) se transmet à l’estomac (Terre) puis aux poumons (Métal) donnant de la soif, l’asséchement et diminution du volume des poumons, pouvant conduire ainsi à l’arrêt respiratoire. S’il n’y a pas d’autorégulation possible, le médecin devrait disperser la chaleur de l’Élément du milieu, c’est à dire, l’estomac (Terre).

Foyer inférieur: Excès de chaleur à 3 Éléments consécutifs Terre-Métal-Eau
La chaleur de l’estomac (Terre) se transmet aux poumons (Métal), ensuite aux reins-vessie (Eau); les mictions fréquentes des urines chaudes permettent de dissiper la chaleur. Quand les reins ne sont plus capables de filtrer, l’eau va s’accumuler dans les poumons pouvant conduire à la mort par asphyxie. En l’absence d’autorégulation, le médecin devrait disperser la chaleur de l’Élément du milieu, c’est à dire, les poumons(Métal)

Aussi longtemps que les 3 Excès persistent, la chaleur persisterait simultanément aux Trois Foyers, c’est un déséquilibre grave et aigu, toute erreur de traitement serait fatale.

Dans ce cas, il faut traiter l’estomac (Foyer Moyen) pour qu’il n’y ait ni chaleur ni froid. Une fois la fonction de l’estomac est rétablie, les fonctions du coeur, des poumons, du foie, des reins seront aussi rétablies.

Le médicament qui rétablit la fonction de l’estomac traite le diabète. On peut trouver cette poudre dans les pharmacies chinoises avec la seule indication: traitement de l’estomac.

Anecdote du Maitre Đỗ
J’ai prescrit “Bách Hợp Cố Kim Hoàn” à une personne pour ses reins. La pharmacie a dit que c’est pour les poumons. La personne est revenue me voir, je lui ai dit: en renforçant la mère : les poumons (Métal), l’enfant : les reins (Eau) seront renforcés, ainsi la mère et l’enfant seront bien renforcés.

J’ai prescrit du “Lục Vị Hoàn”pour stabiliser la tension artérielle, la personne a la tension bien restabilisée, et a rapporté son cas aux médecins occidentaux. Les inspecteurs sont passés me voir pour exiger les traductions en Englais et en Français des indications de la prescription endéans d’un mois, sous peine d’avoir une contravention de 500$CDA. J’ai répondu que ce n’est pas de mon ressort, la responsabilité de traduction devrait revenir aux compagnies qui ont importé ces produits. Même les traductions ne pourraient pas préciser une indication comme: antihypertenseur, selon l’optique de la médecine occidentale. C’est l’ensemble des ingrédients qui concourent à rétablir l’équilibre. Maintenant, l’affaire est entre les inspecteurs et les importateurs ou les pharmacies chinoises.

2. La médecine occidentale fait fausse route dans le traitement de la glycosurie
La médecine occidentale a découvert que le diabète est dû à l’absence de sécrétion de l’insuline par le pancréas, l’apport d’insuline est donc justifié. Au lieu d’arrêter le traitement quand les signes des 3 Excès ont disparu, le traitement se poursuit indéfiniment Pour satisfaire le contrôle sur le diabète, et gains monétaires des industriels, on impose un traitement continu, en abaissant en plus les références déterminant le diabète, glycémie à 6.2 mmol/L ou 126 mg/dL, et HbA1C à 6%, rendant une maladie par Excès en une maladie par Insuffisance. Par contre AAC (Association Américaine en Cardiologie) suggère une consommation journalière de 6 à 9 cuillères à café de glucose, pour la santé cardio vasculaire. Tout comme la Chine communiste, par avidité de pouvoir, accapare les territoires des pays avoisinants, rendant une région paisible en territoire de confrontation, perturbant ainsi tout l’équilibre de la paix mondiale. Il en est de même pour les organes et viscères, l’apport continu d’insuline cause les perturbations de la glycémie, du système nerveux, des transformations, de l’absorption, de la nutrition, du réseau cardio vasculaire, des lipides...

Les 3 Excès sont les signes d’atteinte aigue, le traitement prend fin dès cessation de ces signes.
Le traitement de la médecine occidentale ne se base pas sur ces signes, mais sur 3 références : Glycémie, HbA1C, Diététique

Glycémie
Références de OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 1979
- avant repas: 100-140 mg/dL
- après repas: 140- 200 mg/dL

Avec ces références, seulement 5% à 10% de la population est diabétique

Les nouvelles références ne tiennent pas compte des périodes avant et après repas, mais stipulent que toute personne avec une glycémie supérieure à 5.9 mmol/L ou 102.6 mg/dL est diabétique. Comme repère pour les analyses sanguines, la glycémie acceptable devrait varier de 3.9 à 5.9 mmol/L. Ces valeurs créent beaucoup de maladies suite à l’hypoglycémie, nécessitant beaucoup de médicaments variés, profitent ainsi surtout aux industries pharmaceutiques qu’aux médecins, qui ne sont que des exécuteurs du système social et médical. À ces valeurs, un repas un peu trop copieux pourrait rendre une personne diabétique. Dans le temps, les travailleurs dans les champs mangent beaucoup tous les jours pour endurer le labeur, sans jamais être diabétique. À 7 bols de riz par repas, la glycémie monterait bien vers les 350 mg/dL.



Anecdote du Maitre Đỗ
Je n’ai pas eu à recourir aux consultations médicales, je n’ai ni de médecin de famille ni de dossier médical. Ma glycémie est de 90 mg/dL avant repas, et 300 mg/dLaprès repas. Quand je ressens un peu de fatigue, de tremblements des mains, des étourdissements...la glycémie baisse à 110 mg/dL, je prend 4 cuillères à café de glucose pour la faire remonter à 150 mg/dL. En hiver, avant de pelleter la neige, je dois avoir 200 mg/dL , qui va baisser rapidement à 100 mg/dL après 20 minutes. Pour continuer à pelleter, je dois remonter la glycémie à 200 mg/dL. C’est pourquoi beaucoup de personnes souffrent des crises cardiaques après un pelletage, ou meurent subitement en pelletant la neige, car la glycémie a chuté rapidemement sous les 50 mg/dL.

HbA1C
Ce test mesure le % de glucose fixé sur l’hémoglobine des globules rouges. Comme les globules rouge se renouvellent à tous les 3 à 6 mois, les résultats seront ainsi perdus avec. Les résultats sont variables d’une période à l’autre.

Diète
La glycémie augmente normalement avec la quantité et la variété des aliments (riz, pain, légumes, fruits, pâtes ). Pour baisser la glycémie, il faudrait donc manger moins. Restreindre l’alimentation par des divers régimes alimentaires ne fait pas monter la glycémie, mais prive surtout l’apport des ingrédients nécessaires, donc l’apport énergétique au corps. Le déficit alimentaire conduit à la mauvaise nutrition, fatigue, mauvaise digestion, étourdissement, insuffisance cardiaque, insomnie, dépression nerveuse, douleur des nerfs....C’est ainsi qu’il y a de plus en plus de construction d’hôpitaux modernes et sophistiqués, pour bien soigner plus de maladies subtiles.

Traitement des maladies selon le QiQongThérapie/Médecine Complémentaire
1. Chaque jour, le corps a besoin de 2 sources énergétiques
- le glucose pour nourrir le coeur, l’ensemble du système nerveux, les organes et les viscères pour pouvoir transformer les aliments en nutriments
- les aliments (protéine, lipide, légumes, céréales ) pour être transformés en sang, en lipide, en glucose

La médecine occidentale, en évitant le glucose, entrave la transformation alimentaire, favorise involontairement l’apparition de bien de troubles, nécessitant bien plus de médicaments.

Dans le temps, les médecins ne prescrivent les médicaments que pour aider l’organisme à se relever de la maladie, et de se prendre en charge par lui-même. Actuellement, les médecins doivent prescrire tel médicament pour telle maladie, conforme au programme d’enseignement, faute de quoi, la radiation de l’Ordre des médecins serait une suite logique.

C’est pourquoi le QiQongThérapie/ Médecine Complémentaire propose de, ne prendre que du glucose puis pratiquer l’exercice “Rouler sur soi” pour répartir uniformément le glucose et le sang à tout le corps, afin de prévenir et de traiter les maladies, sans aucune médication. Le glucose permet la transformation des aliments en sang nourricier.

Il est souhaitable d’avoir le tensiomètre, le glucomètre, le thermomètre et le papier pH salivaire pour suivre l’évolution de la maladie selon 3 principes fondamentaux:
Alimentation- Énergie- Mental, en réajustant, le ou les principes qui sont soit en Excès, soit en Insuffisance.

Alimentation
La tension diastolique au bras droit permet de savoir la quantité de sang produite à partir de l’alimentation.
Une basse tension diastolique indique un manque de sang donnant la fonte musculaire, la perte de poids, le manque de sang au coeur, les cancers par manque de sang et de glucose pour nourrir les cellules.
Une haute tension diastolique indique un excès de graisse, amenant à l’artériosclérose, l’obstruction des artères, des artères coronariennes causant des attaques cardiaques.

Énergie
L’Énergie provient des exercices de QiQongThérapie. La tension systolique mesure l’Énergie du corps, la quantité d’oxygène dans le corps.

Une basse tension systolique indique un manque d’énergie pour faire circuler le sang, pour les contractions: du coeur, de l’estomac (indigestion) des intestins, des poumons (respiration faible), manque d’oxygène avec baisse des globules rouges.

Une haute tension systolique signifie un état d’Excès, donne l’hypertension artérielle avec dilatation des artères, causant des ACV (Accident Cérébral Vasculaire) par rupture des vaisseaux dans le cerveau, avec hémorragie cérébrale.

Mental
La pulsation (nombre de battements du coeur par minute) réflète le mental et est reliée à la teneur en glucose, au pH salivaire. Le glucose nourrit le cerveau et le système nerveux. Plus la glycémie est haute, plus la pulsation et la température corporelles sont élevées.

Une pulsation de 70-80 bpm (battements par minute) traduit un état d’équilibre, la chaleur corporelle est uniforme, ni chaude ni froide, la circulation sanguine est harmonieuse, ni accélérée ni retardée, la température au petit doigt à gauche est de 36-37oC, le pH salivaire est aux alentours de pH7-pH7.5. Dans ce cas, les glycémies seront:
Avant repas: 100-140 mg/dL, après repas : 140-180 mg/dL

Une pulsation inférieure à 70 bpm, glycémie<100mg/dL , pH<pH6.5, température inférieure à 36oC, c’est un état de Froid.

Une pulsation de 50-60 bpm, glycémie 70-80 mg/dL, pH4.5 -pH5.5, température Lo avec froid au corps indique une maladie grave, prédisposant à la formation des caillots sanguins, douleur au coeur, perte d’appétit, indigestion, perte de poids, perte de mémoire, étourdissement, vision trouble..Au bras droit: tension systolique<90 mmHg et diastolique 55-65 mmHg, c’est un état de cancer avec signe de perte de cheveux.

Une pulsation supérieure à 120 bpm indique un état de fièvre avec infection, dont la fièvre hémorragique, glycémie 300-400 mg/dL, pH8 et plus, température 41oC. Le traitement est simple, il suffit de boire 2 à 3 litres de jus de canne à sucre par jour à raison de ½ verre à toutes les 30 minutes. Boire 2 litres en 16 fois, ou 3 litres en 24 fois. Les mictions fréquentes vont baisser la fièvre. Tout revient à la normale après 3 à 5 jours.

Une pulsation supérieure à 120 bpm, glycémie 60-80 mg/dL, pH acide (pH4-6), froid au corps besoin de se couvrir, mais il y a chaleur interne, c’est un état de cancer, dont le cancer du sang. Selon la médecine orientale: Vide de Yin donne de la chaleur interne.

Yin représente le sang, dans l’infection, le manque de sang, de globules rouges est dû à la production prioritaire des globules blancs pour lutter contre l’infection au dépens des globules rouges, ce qui nécessite régulièrement 2 transfusions par semaine.

Selon la médecine occidentale, les anticorps sont des glycoprotéines dont le glucose est le principal constituant. Le glucose s’associe avec les protéines pour produire le sang.

Après le repas, boire 10 cuillères à café de glucose avec un verre de poudre de protéine, puis pratiquer l’exercice “Rouler sur soi”, permet de transformer les aliments en sang, de répartir le sang et le glucose pour nourrir le cerveau et le systèmenerveux. Pratiquer 8 à 10 fois par jour. Le cancer régresse semaine après semaine, le teint serait rose, les tensions artérielles remontent pour rejoindre les valeurs correspondantes au groupe d’âge, la glycémie, la température, le poids vont monter, le pH serait alcain pH 7.

Au cas où la personne mange bien, mais a de l’indigestion, le pH acide (pH 5- 6), c’est qu’il y a acidité à l’estomac, pouvant donner des ulcères gastriques. Une heure après le repas, boire 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (baking soda) avec 4 cuillères à café de glucose dans de l’eau tiède, puis pratiquer l’exercice “Rouler sur soi”permet de nettoyer l’estomac en vomissant des aliments non digérés, évitant ainsi des ulcères. L’appétit va revenir.

2. Le bicarbonate de soude (baking soda) traite les kystes et les cancers
a. Traitement des kystes cancéreux
Une heure apès le repas, boire 1 cuillère à café de baking soda avec 4 cuillères à café de glucose dans de l’eau tiède, puis pratiquer l’exercice “Rouler sur soi”. Le cancer se développe en milieu pH acide. En milieu alcalin, les cellules cancéreuses vont mourir, on n’a pas besoin de médication. Le cancer est dû au manque de sang, de glucose et d’oxygène.

Le glucose rentre immédiatement dans la circulation sanguine et permet de tranformer les aliments en sang, de nourrir le ceveau et le système nerveux. L’exercice “Rouler sur soi” augmente l’oxygène afin de maitenir stable la formule sanguine, éviter la perte de sang et augmenter les anticorps pour combattre les maladies. C’est l’oxythérapie.

Le QiQongthérapie / Médecine Complémentaire traite les cancers avec du glucose, du baking soda, de la protéine en poudre et l’exercice “Rouler sur soi”. Toujours mesurer la tension artérielle, la glycémie, la température et le pH, avant et après le repas pour suivre l’évolution de la maladie. Quand le poids monte et rejoint le poids avant la maladie, c’est la guérison.
Les sucres provenant des fruits, des légumes...du régime cétogène, oshawa, jeun de 72 heures…créent un milieu acide, favorisant le développement des cancers. Le sucre acide du cancer du foie forme l’acétone, le sucre acide des cas de cancer ou d’insuffisance rénale se transforme en amidon.

b. Vérificationde l’efficacité du traitement des cancers
1. Le pH salivaire acide pH 4-6 doit monter vers le pH alcalin >pH 7.4

2. L’augmentation graduelle du poids vers le poids idéal, c’est à dire une personne de 1.70 mètre devrait peser 70 kg

3. Les tensions à l’état cancéreux 75- 85 mmHg/ 50-55 mmHg/ 50 bpm doivent monter à celles de l’état normal 125-135 mmHg/ 70-80 mmHg 70-80 bpm

La pulsation de 50 bpm indique un cancer par insuffisance et froid, il y aurait formation des caillots sanguins. Les caillots dans le sang menstruel pourraient signifier un cancer des ovaires, de l’utérus. La perte des cheuveux est dûe au manque de sang.

La pulsation de 120 bpm indique un cancer par Excès à l’état aigu. Si le traitement est efficace, les tensions re deviendront normales.

La glycémie à l’état cancéreux de 60-70 mg/dL va remonter vers les normales càd. Avant repas 100-140 mg/dL, après repas 140-180 mg/dL

La basse température Lo indique un cancer par insuffisance et Froid

Une pulsation de 120 bpm traduit un état de chaleur interne, mais froid en superficie. La médecine orientale appelle: chaleur se déguise en froid.
Ces critères permettent de s’assurer de la guérison complète de cancer.
La médecine occidentale arrête le traitement quand on ne retrouve plus de signes de cancer. La métastase est dûe au manque de glucose, c’est pourquoi il faut continuellement boire du glucose, pour éviter le retour des cancers, après guérison.

Conclusion
Depuis un demi siècle, le monde entier et le monde scientifique ont été menés dans la maladie du diabète. Aussi longtemps qu’on n’a pas les 3 Excès, même si la glycémie reste élevée, le diabète n’est pas installé, et aucun recours à la médication n’est requis.

Tout exercice physique baisse la glycémie sans l’aide de médicament. Le diabète n’est pas donc pas dû au manque d’insuline dans le corps, comme le préconise la médecine occidentale.

Plus on prend des anti diabétiques, plus la santé diminue ainsi que le système immunitaire.

En arrêtant de prendre des anti diabétiques, la glycémie baisse au lieu de monter, même pour les cas de haute glycémie.

Arrêter les anti diabétiques, et boire du jus de canne à sucre ou du glucose, la santé va s’améliorer et la glycémie va baisser sans aucune médication.

Quand on n’a pas les 3 Excès, on n’a pas de diabète. C’est la baisse du seuil de la référence, de la glycémie, adoptée par la médecine occidentale, soit 3.9 - 5.9 mmol/L, qui occasionne des maladies chroniques amenant facilement aux décès.

Sortir du rêve, être clairvoyant : la pratique médicale actuelle a bienfait ou malfait ?
admin
Site Admin
 
Bài viết: 6184
Ngày tham gia: Chủ nhật Tháng 4 17, 2011 12:18 am

Quay về Commenting on the subject Qigongrememo (KCYĐ)

Ai đang trực tuyến?

Đang xem chuyên mục này: Không có thành viên nào đang trực tuyến5 khách

cron